Des collaborations équitables.

Si l’accès au réseau et à ses services est gratuit, les collaborations entre les membres et les contributions aux projets sont soumises à juste rémunération. Il revient à celui qui apporte sa contribution de décider s’il souhaite le faire de manière bénévole ou avec rétribution.

Lorsqu’il y a rétribution, elle doit être juste et équitable. Afin d’éviter toute forme d’exploitation, en particulier des plus jeunes et des membres issus d’économies en développement, OsmoseIt.com garantit par des minimas le principe « à contribution égale, rémunération égale ». Il n’en reste pas moins que pour les entrepreneurs, le recours au réseau assure des conditions économiques bien plus favorables que celles du marché.

Fédérer les compétences.

Le réseau OsmoseIt.com repose sur une plateforme technique et de services dont la finalité est :

  • La mise en commun de ressources et d’expériences,
  • La valorisation des compétences des membres et de leurs contributions potentielles à des projets,
  • La mobilisation des ressources essentielles à la réussite des projets des membres.

Un réseau ouvert.

OsmoseIt.com est un réseau ouvert à tous ceux qui pensent que l’esprit coopératif est tout aussi efficace que la recherche du profit individuel dans la réalisation de projets individuels ou collectifs ambitieux. Qui pensent qu’il est surtout infiniment plus gratifiant et porteur de sens.
Tout le monde peut participer, soit pour apporter ses expériences et compétences, soit pour en bénéficier pour progresser en maîtrise ou pour réaliser ses projets.

Épauler les porteurs de projets.

Un des objectifs de la démarche OsmoseIt est de favoriser l’éclosion de projets, en accélérer la réalisation et en favoriser la réussite, tout particulièrement en mode coopératif.

Pour ce faire, la première condition est, pour les porteurs de projets, de se faire connaître et d’exprimer leurs besoins en ressources et assistance.

En attendant le déploiement complet de la plateforme coopérative des projets (la fourmilière), les porteurs de projets peuvent toujours en fournir une description résumée.

Les fiches projets sont à adresser à contact(at)osmoseit.com en n’oubliant pas de préciser la nature des aides attendues ni le modèle économique du projet (marchand ou coopératif).

Une adresse de messagerie sera attribuée à chaque projet publié.

Les contributeurs pourront se faire connaitre des porteurs de projets directement via cette adresse.

Rejoignez l’aventure.

Si l’aventure OsmoseIt vous tente,
Si vous disposez de temps ou d’expériences que vous souhaitez mettre à profit,
Si vous souhaitez diversifier vos compétences ou élargir votre expérience,
Si vous souhaitez monter en maturité sur la maîtrise des standards du marché,
Si vous souhaitez accéder à de nouveaux marchés (tout spécialement si vous êtes localisés dans les économies en développement),
Si vous voulez, tout simplement nous soutenir dans notre démarche,

Commencez par vous enregistrer en tant que structure ou individu.
Rien de plus simple :

  1. Faites acte de candidature en adressant à contact(at)osmoseit.com une fiche d’inscription.
    N’oubliez pas de préciser si vous souhaitez participer comme contributeur, porteur de projet ou sponsor de la démarche.
    N’oubliez pas également de donner votre accord pour la publication de votre fiche sur le site.
  2. Vous pouvez, dans le même message détailler vos compétences à l’aide de la fiche correspondante.
  3. OsmoseIt examinera l’éligibilité de votre demande. Malheureusement les spams sont trop nombreux pour autoriser une inscription directe.
  4. Si votre candidature est éligible, un code d’accès « Membre » vous sera attribué. Il vous permettra de mettre à jour et publier vos propres informations, offres et projets.

Les avantages de la coopération.

Le recours aux services OsmoseIt ne présuppose aucun modèle économique particulier.
Il n’en reste pas moins que le projet est fortement imprégné d’esprit coopératif. Par esprit coopératif, nous entendons la mise en place de collaborations autour d’un projet sans privilégier le profit, la rentabilité, la relation salariale ou de client fournisseur. C’est à dire :

  1. Les profits éventuels sont équitablement répartis entre tous les participants en fonction de leur contribution.
  2. Les relations entre le porteur du projet et les membres de sa communauté sont de type associatif.
  3. Les droits sur les résultats sont également répartis entre les contributeurs.

En s’affranchissant d’une logique marchande et en privilégiant une approche coopérative, OsmoseIt vise à maximiser les avantages de la collaboration pour tous les participants.

Elle permet la mise en commun de moyens. Le porteur de projet peut s’adjoindre les ressources (en volume ou en qualité) dont il ne dispose pas. Chaque participant peut optimiser son temps disponible ou l’utilisation d’une ressource dont il dispose.

En ce sens, elle permet d’atteindre plus rapidement la taille critique de l’équipe nécessaire à la réalisation du projet.

Elle permet un partage des coûts et des risques du projet. Le plus difficile étant pour tout entrepreneur la phase d’investissement initiale, le mode coopératif permet d’en réduire considérablement l’impact financier.

En retour, elle permet un partage équitable des gains. Dans une relation client – fournisseur ou employeur – salarié, le fournisseur et le salarié n’ont que très rarement accès au gains générés par les résultats. En mode coopératif, ces gains sont la contrepartie de l’investissement initial.

Indirectement, l’approche coopérative constitue également un accélérateur de marché. D’une part parce que les coopérateurs peuvent en devenir des consommateurs directs. Mais aussi parce qu’ils peuvent en devenir les ambassadeurs et les promoteurs. La plateforme OsmoseIt va également contribuer à cette promotion.

La force du collectif.

En proposant, aux porteurs de projets, de créer autour d’eux des communautés OsmoseIt vise à développer les bénéfices d’une approche collective et solidaire.

Elle permet de rompre l’isolement du porteur de projet en lui permettant d’échanger avec ses pairs, de recueillir des avis sur la pertinence de son offre ou de sa gestion.

Elle permet d’identifier et de mobiliser plus rapidement les compétences nécessaires à la conduite et à la réussite du projet. Elle permet également d’élargir le champ des compétences et des expériences au delà des prévisions initiales.

Elle permet à une expression de l’intelligence collective de se mettre en place soit par brassages d’idées, soit par confrontation de solutions pour parvenir au résultat.

Elle permet un partage, une diffusion des connaissances et des bonnes pratiques au sein de la communauté ainsi qu’une montée en maturité sur la gestion d’offre et de projet.

NewAvaland.

C’est tout un monde,
Que dis-je, tout un univers qui s’ouvre devant vous !
Un univers dédié à un usage et une découverte d’Internet responsables et respectueux.

Dans cet univers, votre avatar vous offre une identité numérique dont la vocation est de protéger votre identité réelle de la curiosité, de l’avidité et de la pollution dont font preuve certains acteurs du net.

En passant les portes de ce monde, votre avatar réalise, en tout anonymat, l’ensemble de vos actes sur Internet (mail, surf, réseaux sociaux, e-commerce, e-administration, …).
Pas de dispositif technique compliqué ; un interface simplifié et ludique afin de répondre aux besoins de protection, en particulier des plus faibles : élèves ou personnes âgées.

Cet univers est également celui de la confiance. Les relations sont régies par l’observance de pratiques respectueuses de chacun. L’anonymat protecteur conféré par le service ne peut pas être utilisé comme moyen de dissimulation. Si l’avatar préserve l’anonymat il n’en garantit pas moins que derrière chacun d’eux il y a une personne physique parfaitement identifiable. Pour des motifs légaux, cet anonymat peut être rompu.

NewAvaland est l’identité numérique adaptée à un usage respectueux et responsable d’Internet.

« Mon avatar est moi ! »

Le trio des excuses bidons.

Parmi les arguments avancés pour justifier la mauvaise qualité de service, il y en a trois qui figurent au premier rang des excuses inacceptables :

  • Il n’y a pas d’informatique sans bug.
  • Ce sont toujours les cordonniers les plus mal chaussés.
  • Si une femme fait un enfant en neuf mois, neuf femmes ne feront pas un enfant en un mois.

Continuer la lecture de Le trio des excuses bidons.