Formuler une action.

Les mêmes principes s’appliquent pour nommer une activité.

Dans tous les cas, il s’agit de produire un certain résultat.

La formulation doit impérativement commencer par un verbe d’action. Par exemple : produire, valider, vendre, …
Ne pas confondre avec les verbes d’état comme être ou devenir qui sont plus adaptés à la formulation d’objectifs.
Faire suivre le verbe du principal objet sur lequel porte l’action. Par exemple : valider les termes de référence, vendre la maison, …
Éventuellement compléter par des précisions sur l’état escompté du résultat final. Par exemple : vendre la maison plus de 50 000€. L’ajout d’un tel complément est le moyen à utiliser si on souhaite distinguer deux actions dont l’objet est proche.

Toutes les autres précisions sont à fournir dans la description.

Le responsable de la réalisation de l’action doit être spécifié à part.
De même que l’échéance de réalisation. Ils ne sont pas repris dans l’intitulé de l’action.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.